La méridienne (1785)

 

La méridienne horizontale de Tonnerre (appelée communément «gnomon», qui est en réalité le nom en grec de l'aiguille d'un cadran solaire) est située dans la salle des malades de l’hôpital.
Il s’agit d’un cadran solaire tracé au sol qui indique l’heure du midi solaire vrai et l’heure du midi moyen.
L’idée de cette méridienne vient de deux férus d’astronomie, au XVIIIe siècle, qui reprirent les calculs des moines.
Le traçage était à l’origine recouvert de bronze qui a été volé à la Révolution.
Aux alentours de midi, les rayons du soleil traversent le mur en passant par un orifice percé dans une ancienne fenêtre bouchée et viennent former une tache lumineuse au sol. Il est midi solaire lorsque le soleil passe au sud dans le plan du méridien. A ce moment, la tache lumineuse se trouve exactement sur la ligne droite nord-sud tracée au sol. Cette ligne est l’intersection du plan méridien et du plan horizontal. La ligne droite du midi solaire vrai est entourée d’une ligne courbe en forme de 8 allongé indiquant le midi moyen. Elle intègre donc le décalage appelé équation
du temps. Lorsqu’il est midi moyen, la tache lumineuse est sur la courbe en huit. La méridienne de Tonnerre indique précisément l’axe nord-sud,l’heure du midi vrai et du midi moyen, les mois, les saisons, les solstices, les équinoxes ainsi que les signes astrologiques.